Etude 2022 : Le marché de l’open source en France et Europe

  • 8 novembre 2022
Etude 2022

L’open source s'impose désormais dans toutes les technologies innovantes et s'européanise fortement

  • Le marché du logiciel libre en France a été multiplié par 40 en moins de vingt ans.
  • L’open source est une composante clé dans les domaines les plus dynamiques du numérique tels que l’IA, le Big Data, l’IoT, le IaaS, le PaaS et la cybersécurité.
  • La France est la locomotive de l’open source en Europe avec un marché qui représente 5,9 Mds€ de chiffre d’affaires.
  • La filière du logiciel libre va recruter plus de 26 000 personnes en France d’ici à 2027.

Paris, mardi 8 novembre 2022 – Pour diffusion immédiate.

Le CNLL, Numeum et Systematic Paris-Region ont mandaté MARKESS pour réaliser une étude sur le marché de l’open source en France et en Europe, qui vise à analyser le secteur en dégageant les principales tendances de fond depuis 2019 et en anticipant ses évolutions jusqu’à 2027.

Au cœur des domaines les plus dynamiques du numérique, le logiciel libre poursuit sa progression initiée il y a plus de 20 ans et représente, en 2022, un marché de près de 6 milliards d’euros en France.

« Année après année, l'Open Source continue sa croissance, avec une perspective très encourageante de près de 8 % par an entre 2022 et 2027. Cette forte progression montre l'influence grandissante de l'Open Source sur l'économie numérique en France, comme en Europe » déclare Marc Palazon, président de la Commission Open Source & Administrateur de Numeum.

Cette progression s'inscrit dans la durée. Après avoir été multiplié par 40 en moins de 20 ans, le chiffre d'affaires de la filière open source en France doit encore croître plus vite que celui du marché global des logiciels et services numériques lors des 5 prochaines années. La France confirme par ailleurs son leadership européen, au coude-à-coude avec les marchés allemand et du Royaume-Uni.

Pour Philippe Montargès, président du Hub Open Source de Systematic Paris-Region : « L'open source s'impose comme la force tranquille du secteur du numérique. La croissance de l'open source reste soutenue, et ce depuis plus de 20 ans déjà! La France confirme son leadership européen avec presque 6 milliards d'euros de revenus en 2022 et plus de 60 000 emplois directs. Ce sont deux bonnes nouvelles, d'autant que cette dynamique durable et positive se traduit par une forte progression de la pénétration du logiciel libre dans bon nombre des technologies et solutions innovantes (Cybersécurité, Infrastructures Cloud, IA/Data, IoT, Telecom, SaaS...) et s'étend largement partout en Europe. »

L'étude confirme ainsi la bonne dynamique d'ensemble du logiciel libre en Europe. L'open source s'européanise de plus en plus en se structurant autour d'entreprises, de communautés et d'organisations utilisatrices qui en font le cœur de leurs stratégies de développement. Les principales raisons de l'adoption de l'open source restent les économies de coûts et l'effet de levier stratégique, mais également, de plus en plus, la facilité de collaboration et le développement des compétences. Le soutien de la Commission Européenne, annoncé depuis la publication de la dernière étude en 2019, s'accompagne progressivement de la mise en place de politiques nationales au niveau de nombreux états-membres, et contribue au dynamisme de la filière open source.

Cette croissance génère par ailleurs un besoin de recrutement massif au sein de la filière et de l'ensemble de l'écosystème, qui devra former et recruter plus de 26 000 nouveaux équivalents temps plein (ETP) d’ici à 2027, qui viendront grossir les rangs des 64 000 salariés qui développent et intègrent actuellement des solutions open source. Développeurs, profils DevOps ou marketing, architectes ou consultants métier : les besoins en compétences en logiciel libre sont nombreux et variés, comme on peut le constater en parcourant les sites de recrutement.

Au-delà de la formation, c'est une véritable politique industrielle qui doit être définie et mise en œuvre, en France et en Europe, pour tirer pleinement parti de la contribution du logiciel libre à l'innovation, l'indépendance technologique et à un numérique plus éthique et responsable.

« Les entreprises de la filière réclament depuis longtemps une politique industrielle afin d'en faire un atout dans une stratégie de reconquête de la souveraineté numérique européenne. Parmi les mesures que nous attendons : une politique d'achat volontariste de la part du secteur public ; des financements dédiés qui tiennent compte des modèles économiques spécifiques au logiciel libre ; des mesures pro-concurrentielles qui limitent la capacité des acteurs en position dominante à verrouiller le marché au détriment des PME ; des exigences renforcées autour des standards ouverts ; une politique de formation dédiée », conclut Stéfane Fermigier, co-président du CNLL.

-> Télécharger l'étude

Présentation de l'étude en vidéo (table ronde lors de l'OSXP 2022):


A propos du CNLL

Le CNLL, Union des Entreprises du Logiciel Libre et du Numérique Ouvert, est l’instance représentative de la filière du logiciel libre en France. Issu du groupement de 8 clusters régionaux, il représente plus de 300 entreprises “pure players” (spécialisées ou avec une activité significative dans le logiciel libre et l’open source): éditeurs, intégrateurs, sociétés de conseil, etc. Il assure la promotion de l´écosystème professionnel du logiciel libre, de son offre de logiciels et de services, de ses atouts spécifiques, et de ses besoins, notamment en termes d’emploi et de formation. Il permet à la communauté des acteurs de la filière d’échanger et de travailler ensemble au développement du marché, dans le respect de valeurs communes. Visitez : http://www.cnll.fr/

A propos de Numeum

Numeum est l’organisation professionnelle de l’écosystème numérique en France. Elle représente les entreprises de services du numérique (ESN), les éditeurs de logiciels, les plateformes et les sociétés d’Ingénierie et de Conseil en Technologies (ICT). Numeum rassemble plus de 2 300 entreprises adhérentes qui réalisent 85% du chiffre d’affaires total du secteur. Présidé par Godefroy de Bentzmann et Pierre-Marie Lehucher, Numeum souhaite mettre le numérique au service de l’humain avec deux ambitions fondatrices : accompagner le pays dans la généralisation et la démocratisation de la formation numérique ; agir au service d’un numérique responsable pour les entreprises, la société, l’Humain et la planète. L’engagement de Numeum repose sur 4 piliers d’actions : la valorisation et la défense des intérêts de ses membres et de leurs métiers, l’incarnation de la France numérique en Europe, l’animation de l’écosystème numérique pour favoriser les synergies et l’innovation, et le renforcement du service à toutes les entreprises du numérique. Numeum est membre de la fédération Syntec. Le secteur du numérique représente plus de 60,8 Md€ de chiffre d’affaires et 572 126 employés en France.

Pour en savoir plus : www.numeum.fr

A propos de Systematic Paris-Region

Systematic, Pôle européen des Deep Tech, rassemble et anime depuis sa création en 2005, une communauté de près de 900 membres adhérents, dont près de 600 startups, PME et ETI, 140 grands groupes, 140 académiques, un collège des Investisseurs et un collège d’une vingtaine de Collectivités.

Systematic connecte ainsi les acteurs du logiciel, du digital et de l’industrie des Deep Tech, par l’innovation collaborative, la mise en relation et le sourcing technologique.

S’agissant de son métier historique, l’accompagnement au montage de projets R&D collaboratifs ou mono-partenaires, nationaux et européens, Systematic se positionne comme le 1er pôle de France avec 626 projets accompagnés jusqu’au financement, représentant un coût de R&D de 3.18 milliards de R&D, et 620 produits et services issus de cette R&D.

L’action de Systematic Paris-Region est soutenue par l’État (DGE, ministère des Armées, Agence Innovation Défense), la Région Île-de-France et les collectivités du territoire francilien.

https://systematic-paris-region.org/

À propos de Markess by Exaegis

Fondée en 1997, Markess by Exaegis est la société d’études et de conseil de référence sur le numérique en France. Le socle de recherche continue, associé aux études et au conseil sur mesure, permet aux dirigeants des entreprises et organisations publiques comme des fournisseurs de solutions d’obtenir les informations, l’accompagnement et les outils indispensables dont ils ont besoin pour saisir les grands défis, les enjeux de leur transformation digitale et atteindre leurs objectifs.

Depuis 2018, la société fait partie du groupe Exægis, l’agence de notation référente du secteur du numérique.

www.markess.com