Contribution du CNLL au Pacte Productif Numérique

  • 2 Octobre 2019
pacte-productif.jpeg

Le CNLL contribue à la consultation du Pacte productif numérique

A l’occasion de la consultation nationale lancée par le gouvernement en avril 2019, le CNLL rappelle les avantages de l’adoption du logiciel libre pour l’économie française et formule un certain nombre de recommandations et propositions.

Paris, France, le 2 octobre, 2019 - Le CNLL (Union des Entreprises du Logiciel Libre et du Numérique Ouvert) présente une synthèse de ses recommandations formulées dans le cadre de la consultation pour le volet numérique du Pacte productif.

Le groupe de travail du Pacte productif sur le numérique, présidé par Cédric O, Secrétaire d'État chargé du Numérique, a lancé en avril 2019 une consultation nationale ayant pour objectif de produire une réflexion sur l’adaptation de l’économie française à la transformation digitale, afin de stimuler la croissance et la création d’emploi.

Dans sa réponse, le CNLL émet un certain nombre de propositions visant à améliorer la compétitivité et l’indépendance de l’économie française grâce au logiciel libre.

Il récapitule dans un premier temps les avantages que l’adoption du logiciel libre par l’économie française peut représenter pour sa compétitivité et son indépendance. Le logiciel libre est en effet reconnu comme un puissant moteur en faveur de l’innovation. Il permet par ailleurs un ré-équilibrage des pouvoirs entre les fournisseurs et les utilisateurs de technologies.

Dans un second temps, la synthèse présente plusieurs propositions et recommandations, notamment sur les aspects formations (« comment former plus et mieux au et par le logiciel libre ») ainsi que sur les standards (« Imposer l'interopérabilité des systèmes d'information publics par le respect des standards ouverts »).

Enfin, le CNLL met l'accent sur la nécessaire collaboration qui doit se mettre en place entre l’écosystème du libre et les services de l’Etat, d’une part, entre la France et ses partenaires européens, d’autre part.

Pour lire la synthèse de la réponse du CNLL, consultez le PDF.

A propos du CNLL

Le CNLL, Union des Entreprises du Logiciel Libre et du Numérique Ouvert, est l’instance représentative de la filière du logiciel libre en France. Issu du groupement de 12 clusters régionaux, il représente plus de 300 entreprises “pure players” (spécialisées ou avec une activité significative dans le logiciel libre et l’open source): éditeurs, intégrateurs, sociétés de conseil, etc. Il assure la promotion de l´écosystème professionnel du logiciel libre, de son offre de logiciels et de services, de ses atouts spécifiques, et de ses besoins, notamment en termes d’emploi et de formation. Il permet à la communauté des acteurs de la filière d’échanger et de travailler ensemble au développement du marché, dans le respect de valeurs communes. Visitez : http://www.cnll.fr/

Contacts

Catherine Nuel – catherine.nuel@cnll.fr

Pierre Baudracco – pierre.baudracco@bluemind.com

Stéphane Fermigier - sf@fermigier.com

Téléchargez le communiqué (PDF).